samedi, janvier 23, 2021
Home > Actualités > La chrétienté catholique s’accroit

La chrétienté catholique s’accroit

La chrétienté catholique s’accroit

Tougan, (AIB)- L’évêque du diocèse de Dédougou, Son Excellence Monseigneur Jude Bicaba a conféré le sacrement de la confirmation à 167 fidèles chrétiens catholique de la paroisse de Tougan le dimanche 18 mai 2014 au cours d’une messe célébré à l’église notre Dame de l’Assomption de Tougan.
Le sacrement de la confirmation est le deuxième sacrement que le fidèle chrétien catholique doit s’accorder un an après son baptême. Par ce sacrement l’église catholique atteste que le fidèle confirmé devient adulte dans la foi et doit s’engager dans la communauté chrétienne. Ce sacrement de confirmation est accordé aux fidèles dans les paroisses de l’église catholique après la fête de pâque chaque année au cours d’une célébration eucharistique par l’évêque uniquement ou par délégation de celui-ci à un prêtre en cas d’empêchement.
 Le dimanche 18 mai 2014, 5ème dimanche de la pâque, la messe de ce jour à l’église notre Dame de l’Assomption de Tougan a connu une mobilisation particulière ; et pour cause : Le sacrement de la confirmation va être accordé à des fidèles chrétiens. La foule était si grande qu’il n’y avait pas de place assise ni à l’intérieur, ni à l’étage, ni sous la véranda de la grande église. Les retardataires ont été obligé de trouver des places sous les quelques arbres dans l’enceinte de l’église.
 Il était 8 h15 lorsque la procession des confirmands tout de blanc vêtus précédée d’une croix fit son entré dans l’église sous un chant entonné par la chorale. Cette procession était bouclée par son excellence, Monseigneur Jude Bicaba, président de la célébration. Il avait à ses côtés le curé de la paroisse de Tougan, Abbé Elie Telia Koussoubé et l’Abbé Zerbo Abraham, DAF de l’Université Catholique de L’Afrique de L’Ouest à Bobo Dioulasso.
 Dans homélie, Monseigneur a expliqué le sens et la portée du sacrement de la confirmation et les rôles d’un chrétien confirmé au sein de l’église famille catholique. .Selon lui, le sacrement est un acte religieux institué pour la sanctification de l’âme, afin de partager avec jésus sa gloire. A ce titre, le sacrement de la confirmation ne confère pas au confirmé le bien matériel tant recherché par les humains sur cette terre. Aux confirmands, il les a exhorté à faire prévaloir au quotidien la charité, l’amour ; à être des chrétiens vivants par la prière et par leur assiduité à la messe .C’est à ce prix dira-t-il que l’esprit saint reçu à travers le sacrement de la confirmation se manifestera dans toute sa plénitude dans leur vie.
C’est au terme de l’homélie qu’a commencé la rituelle cérémonie consistant à conférer le sacrement de la confirmation. Le rite de la confirmation a commencé par la présentation des candidats à l’évêque suivi de la profession de foi des confirmands. Ainsi, après s’être assuré de la bonne préparation des confirmands et leur disponibilité à recevoir l’Esprit dans leur vie, le premier responsable du diocèse de Dédougou demandé aux confirmands de professer à nouveau leur foi en répondant aux questions.
En réponse les confirmands se sont engagés à renoncer au mal et à croire en Dieu.
Après cela, l’évêque a procédé à l’imposition des mains sur les confirmands avant de leur faire l’onction d’huile sainte au front, acte qui leur confère le Saint Esprit en plénitude. Notons que la paroisse de Tougan a enregistré 96 baptisés ruraux au cours de la veillée pascale du samedi saint et 142 scolaires et fonctionnaires le dimanche 11 mai 2014. La paroisse a été créée en 1927, et compte à ce jour près de 8000 chrétiens repartis sur les communes de Tougan, Kassoum et Toéni.
Paul Drabo (AIB)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 27 =