Home > Stratégie d’intervention

Stratégie d’intervention

La radio est le média du son sans images. Cela comporte des avantages mais aussi des inconvénients. Pour appréhender les choses, l’homme a besoin d’entendre mais aussi de voir. A l’heure des technologies de l’information et de la communication (TIC), il est inconcevable qu’une campagne radiophonique se limite exclusivement aux formats radiophoniques habituels. La radio doit s’ouvrir vers les autres canaux afin de toucher davantage de populations et augmenter ainsi son impact.

Le CDC a pris l’option pour une ‘‘communication intégrée’’, qui consiste à intégrer les émissions radiophoniques avec d’autres canaux médiatiques de type « groupe-média » permettant de compléter l’impact de la radio. Associés aux émissions radiophoniques, les projections cinématographiques, le théâtre forum, les ateliers de formation, les sorties de sensibilisation et bien d’autres formes de médias visuels, la presse et l’internet peuvent donner des effets considérables. Cette méthode dans un milieu où la plupart est analphabète et la culture de l’oralité est élevée, a l’avantage de pouvoir communiquer avec les populations à travers le son et l’image plus facile à comprendre. La puissance des images dans le changement de comportement n’est plus à démontrer de nos jours.

Alors, le programme de formation devient un véritable panel multimédia interactif avec un impact plus important selon la méthode « voir, évaluer, agir ».

En outre le CDC a adopté l’approche inclusive et participative à travers les clubs d’écoute et de dialogue (CED) composés des différentes confessions religieuses et communautés. Ils sont des lieux où les populations parlent de leurs problèmes et essaient de trouver des solutions avec l’aide du CDC et de ses partenaires.