ATELIER D’APPROPRIATION ET DE LANCEMENT DES PROJETS (PARC et JEUN ACTIVES)

Le Centre Diocésain de Communication/Notre Dame du Sahel (CDC-NDS) et l’Association Monde Rural (AMR) bénéficiaires du Fonds DANIDA Guichet 5  avec leur partenaire  technique et financier OXFAM et l’appui de l’Ambassade Royale du Danemark ont procédé le Mardi 08 octobre 2019  dans la salle de conférence de la Mairie de Ouahigouya au lancement officiel de deux (02) projets dénommés « Projet d’Appui à la Résilience des Communautés face aux menaces terroristes (PARC) dans la région du Nord » et le « Projet de lutte contre la montée de la radicalisation à travers la mise en œuvre d’actions de prévention en faveur des jeunes en abrégé Jeun Activés ». C’était sous la présidence de Monsieur Justin SOME, gouverneur de la région du Nord, le Co-parrainage de Monseigneur Justin KIENTEGA, Evêque de Ouahigouya et du Cheick Moctar MAÏGA, président de la Fédération des Association Islamique du Burkina(FAIB) section Nord. Cet atelier a connu la participation des maires des zones d’intervention, des autorités coutumières et  religieuses, les hommes de médias de la région du Nord et les membres des clubs d’écoute et de dialogue(CED).

La cohésion sociale et la stabilité sont devenues aujourd’hui les défis prioritaires auxquels notre pays le Burkina Faso est confronté.  La région du Nord fait partie des régions la plus touchée par cette situation d’instabilité, de la montée de l’extrémisme violent, de conflits et d’insécurité.  Cette crise socio-sécuritaire a entraîné une autre crise celle humanitaire qui a conduit la fermeture de plusieurs écoles et forçant des populations à se déplacer. La situation actuelle met à jour plusieurs problèmes avec des enjeux majeurs : les problèmes liés à la porosité des frontières, les problèmes de la vulnérabilité économique des populations en proie à une extrême pauvreté et à l’ignorance avec pour conséquences la prolifération des activités criminelles des groupes terroristes, l’enrôlement massif des jeunes et l’endoctrinement des populations, le sentiment d’injustice et la mauvaise gouvernance.

Le tissu du vivre ensemble s’effrite de plus en plus du fait des stigmatisations, de la méfiance et des propos discriminatoires mettant en cause les valeurs sociales fondatrices de paix et de cohésion sociale.

Face donc à cette situation préoccupante et en vue de renforcer la cohésion sociale, le dialogue inter-religieux et la résilience face à la montée de l’extrémisme violent, le Centre Diocésain de Communication/Notre Dame du Sahel (CDC-NDS) et l’Association Monde Rural (AMR) en partenariat avec l’ONG Oxfam et l’appui financier du Fonds DANIDA Guichet 5 par l’Ambassade Royale du Danemark mettent en œuvre respectivement deux (02) projets dénommés « Projet d’Appui à la Résilience des Communautés face aux menaces terroristes (PARC) dans la région du Nord » et le « Projet de lutte contre la montée de la radicalisation à travers la mise en œuvre d’actions de prévention en faveur des jeunes en abrégé Jeun Activés » .

Ces projets couvrent les quatre provinces et 31 communes de la région du Nord et ont pour objectif global de contribuer au renforcement de la cohésion sociale et de la prévention de l’extrémisme violent dans la région du Nord.

L’organisation de cet atelier de lancement vise à informer les différents acteurs impliqués de la région du Nord et de favoriser leur engagement pour l’atteinte des résultats des deux (02) projets au bénéfice de la population.

 

Ismaël OUEDRAOGO

Community Management

 

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 2 =