Le Projet Pluriannuel de Résilience et de l’Education sans délai (PPR) est officiellement lancé !

Le mardi 28 décembre 2021, le Centre Diocésain de Communication a procédé au lancement de son nouveau projet dénommé Projet Pluriannuel de Résilience et de l’Education sans délai (PPR) à Gourcy. Il couvrira la région du Nord et précisément, la province du Zondoma et celle du Passoré. Ce projet sera au profit de 2390 enfants affectés par l’insécurité dans ces régions. Sous la présidence de Mme Ouédraogo née Salimata Sanou, Secrétaire Général de la Province du Passoré  représentant M. le Gouverneur de la région Nord, la cérémonie de lancement du projet PPR a connu la participation de quelques autorités administratives des deux (02) provinces concernées.

Depuis fin 2018, le Burkina Faso fait face à une crise sécuritaire qui touche presque toute les couches sociales. Cette crise joue négativement sur le système éducatif. Face à cette situation, l’UNICEF, en collaboration avec le Ministères de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales a lancé le Programme Pluriannuel de Résiliences pour une Education sans délai (PPR) afin de réfléchir sur d’autres alternatives, des outils et méthodes d’apprentissage. Ce, afin de favoriser  l’accès à un format d’éducation qui assure une continuité éducative de qualité, dans le respect des normes sécuritaires, sanitaires, organisationnelles et pédagogiques instituées par le gouvernement pour les enfants de 3 à 17 ans vulnérables ou en situation d’urgence.

Le Centre Diocésain de Communication faisant de l’éducation en situation d’urgence son cheval de bataille pour contribuer au relèvement ainsi qu’à l’accroissement de la résilience des enfants affectés a encore bénéficié de la confiance de ses partenaires pour la mise en œuvre de ce Programme dans la région du Nord, notamment dans les provinces du Zondoma et du Passoré.

Lors de la cérémonie de lancement, le chargé de projet Monsieur Seni SANFO a fait une brève présentation du projet en donnant un aperçu de ses activités: «  Durant la période du projet, des lots de formation seront donnés au enseignants, des kits scolaire et d’hygiènes distribués aux élèves bénéficiaires du projet. Au  niveau des établissements qui seront ciblés par le projet, il y’aura la réhabilitions des écoles, la mise en place d’espaces temporaires d’apprentissages pour diminuer les effectifs pléthoriques. ».

Ces activités sont bien appréciées par les autorités administratives qui du reste n’ont pas manqué de souligner la pertinence et l’urgence d’un tel projet dans les localités concernées. Pour se faire, ils promettent accompagner les actions dudit projet. C’est ce qu’à laisser entendre Mme Ouédraogo/Sanou Salimata en ces termes : «  Quand on sait que la région accueille chaque jour des éleves déplacés internes, le projet est le bienvenu et soulagera beaucoup de familles en cette période d’insécurité. Le premier responsable de la Région, conscient de cette situation sera disponible à accompagner la mise en œuvre de ce projet salutaire. »

En rappel, le projet PPR est financé par l’UNICEF et son partenaire Education Cannot Wait(ECW) et mis en œuvre par le Centre Diocésain de Communication, dans la Région du Nord et les provinces du Zondoma et du Passoré. Il a une durée de trois (03) ans et concerne les enfants de trois(03) à dix-sept (17) ans.

T. Edwige. Michelle  OUEDRAOGO, Stagiaire. 

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
22 × 4 =