Projet Pro-DIVE : Une journée de réflexion avec des communicateurs et leaders religieux  en faveur du dialogue pour la paix

Le mardi 14 décembre 2021, le Projet de Promotion du Dialogue Interreligieux et du Vivre Ensemble au Burkina Faso (Pro-DIVE) a organisé une journée de réflexion avec des communicateurs et des leaders religieux en faveur du dialogue pour la paix. Cette activité s’est tenue dans les locaux du Centre Diocésain de Communication (CDC) sise au secteur 03 (ex – OLVIDO) de Ouahigouya. La dite activité a connu en outre la participation des leaders religieux « voix modérés ».  Elle a  été réalisée grâce à l’appui technique et financier de l’Ambassade des Pays-Bas au Burkina Faso.

Ces dernières années, le Burkina Faso est confronté à une crise sécuritaire sans précédent marquée entre autre par des conflits intra et intercommunautaire et d’intégrisme religieux. Ces phénomènes ne sont pas sans conséquence sur le climat social et mettent en mal le vivre ensemble harmonieux des communautés.

La communication joue un rôle non négligeable dans le maintien de la paix  dans un tel contexte. C’est du reste ce qu’à laisser entendre le Directeur du CDC, Abbé Victor OUEDRAOGO en ces termes : « Les communicateurs et les leaders religieux sont des acteurs de paix et pour cela ils doivent savoir comment, pourquoi et à quel moment dialoguer pour le maintien de la paix et pour  la bonne cohésion entre les différentes couches sociales ».

Convaincu de cette approche, le Projet de Pro-DIVE a réuni les communicateurs sociaux ou engagés de la région du Nord autour d’une rencontre d’échange. L’objectif de ladite activité était de stimuler ces communicateurs en faveur du dialogue pour la paix avec les leaders religieux. Cela permettra à ces diffuseurs d’informations de concevoir des émissions, faire des publications, réaliser des animations en faveur du dialogue interreligieux et du vivre-ensemble dans une période de crise sécuritaire.

Lors de l’atelier, deux (02) modules ont été présentés. Le premier module développé par Abbé Victor OUEDRAOGO traitait de : « les concepts de dialogue interreligieux et du vivre ensemble et les exigences de religion en matière de dialogue ». Le second portait sur : « les exigences  et l’importance de la maitrise de la communication et du dialogue interreligieux pour le vivre ensemble au Burkina Faso ».

A l’issue des différentes présentations, les participants se sont retrouvés en groupe de travail afin d’identifier des thèmes sur le dialogue interreligieux et le vivre-ensemble. Ces thèmes seront utilisés par les communicateurs pour réaliser des émissions, des animations et des publications.  

Pour finir, le chef coutumier de Guiri-Guiri a réitéré ses remerciements aux organisateurs et participants de la rencontre  qui selon lui œuvrent pour la promotion du dialogue interreligieux et du vivre ensemble au Burkina Faso. Il a exhorté les communicateurs de faire bon usage de toutes les connaissances acquises et de les appliquer selon les règles recommandées.

En rappel, le projet de «  Promotion du Dialogue Interreligieux et du Vivre Ensemble » (Pro- DIVE) a été soutenu par le royaume des Pays-Bas. Porté par un consortium tripartite, le projet est mis en œuvre dans la Région du Sahel par l’union fraternelle des  croyant de Dori ( UFC- Dori ) qui assure le chef de file ,au Nord par le Centre Diocésain de Communication de Ouahigouya (OHG) et à l’ Est par l’Association pour le développement des communautés villageoises( ADCV). Le projet a une durée de 24 mois.

T. Edwige OUEDRAOGO, Stagiaire.

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
18 ⁄ 2 =