L’ONG PAX renforce les capacités de ses partenaires locaux en plaidoyer

L’ONG PAX renforce les capacités de ses partenaires locaux en plaidoyer

Du 26 au 30 juillet 2021, le Centre Diocésain de Communication a participé à un atelier de formation sur le plaidoyer. Organisé par l’ONG PAX, cet atelier s’est tenu à Kombissiri et a regroupé une vingtaine de participants venus des régions du Centre, du Nord, de l’Est, du Sahel et du Centre-Nord.

Depuis le début de l’année 2021 PAX est très active au Burkina Faso dans le cadre de son nouveau programme en partenariat avec Amnesty International Pays Bas, Defend Defenders et Abaad, dénommé Project Lead Sahel. Parmi les différents axes que contient le programme, ceci vise à adresser les violences intercommunautaires commises par les groupes armés ainsi que les violations de droits humains perpétrées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

 Dans le cadre de la mise en œuvre dudit programme,  des missions ont été réalisé sur le terrain à Ouahigouya (région du nord), à Kaya (Centre nord) et à Fada N’Gourma (région de l’Est) pour y rencontrer des partenaires locaux. Ces séries de rencontres ont permis de mieux apprécier les actions de ces derniers et surtout de déceler des points de collaboration auprès de certains d’entre eux. Cette collaboration vise àcontribuer  à l’instauration de cadres de dialogues pour créer des conditions de transformation structurelle des conflits.

Cependant au-delà de cet aspect,  PAX a la responsabilité de mobiliser ses partenaires et d’autres acteurs pertinents pour mener des actions de plaidoyer au niveau local, national, régional et international. Les différentes évaluations des capacités des partenaires montraient que ceux-ci ne disposaient pas suffisamment de capacités ni de connaissances et compréhensions harmonisées sur le plaidoyer. C’est pourquoi, PAX a réuni ces acteurs en vue de renforcer leurs capacités sur la thématique.

Cette formation qui avait pour but de renforcer les connaissances et capacités des participants sur les techniques et approches du plaidoyer, s’est déroulée d’une manière théorique et pratique. Sur le plan théorique, les participants ont été dotés de rudiments nécessaires pour se familiariser entre autre au : plaidoyer, cycle de planification du plaidoyer, identification des problèmes, des solutions, des cibles, des parties prenantes du plaidoyer et la cartographie des pouvoirs. A cela s’ajoute la définition des messages et tactiques du plaidoyer puis la mobilisation sociale/communautaire en faveur des actions de plaidoyer.

Au point de vue pratique, les participants ont beaucoup travaillé en groupe sur des cas pratiques en lien avec les connaissances théoriques acquises. Des astuces leurs ont également été donnés pour réussir  le travail de plaidoyer en réseau et/ou en coalition avec la combinaison de plusieurs techniques. Cela s’est matérialisé par un partage d’expériences sur des bonnes pratiques  du plaidoyer au sein d’une OSC. Il s’agit notamment du cas de la campagne de plaidoyer dénommée « donner la vie sans risquer la mort » qu’Amnesty international a conduite. Aussi, le Centre d’Information et de Formation en matière de Droits Humains en Afrique (CIFDHA) s’est inscrit dans la même logique en présentant les mécanismes utilisés pour la réussite du plaidoyer auprès de l’assemblée pour l’adoption de la loi sur l’abolition de la peine de mort au Burkina Faso en 2018.

C’est munit d’un lourd bagage entre autre en techniques, outils, formulation de messages et conduite des actions de plaidoyer que les participants ont aux termes de ces cinq (05) jours de formation reçu des certificat de participation.

En rappel, les différents modules ont été administrés par trois (03) formateurs à savoir : M. Roger Minougou Responsable du programme Sahel à Pax ; M. Urbain YAMEOGO Directeur exécutif du CIDHA et Christian OUEDRAOGO Chargé de programme à Freedom House.

Anaïs MONE, Chargée de communication

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 10 =