Projet PREVI : Les COGES des clubs de paix des régions du Nord et du Centre Nord formés sur la paix et la cohésion social

Les 28 et 29 juillet 2021, le Centre Diocésain de Communication a organisé un atelier de formation à l’endroit des Comités de gestions (COGES) des clubs de paix des régions du Nord et du Centre Nord. Cette activité qui entre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Prévention de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent (PREVI) s’est tenue à Ouahigouya dans la salle de réunions de la structure.

PREVI dans sa démarche compte mettre fortement à contribution les jeunes pour inculquer des bonnes pratiques en matière de paix et de cohésion sociale aux communautés. Il entend faire de ces jeunes des vecteurs de paix et de cohésion sociale. C’est ce qui explique la mise en place des clubs de paix dans les zones d’intervention du projet, notamment les régions du Nord, du Centre-Nord et du Sahel. Ces clubs, tels des instruments solides pourront considérablement relever ces défis.

Les clubs de paix sont des groupes de jeunes de bonnes moralités, issus des associations de jeunesse qui œuvrent pour la promotion de la paix et la cohésion sociale. Les actions de ces clubs sont coordonnées par un bureau composé d’un président, un secrétaire, un trésorier, un chargé à l’organisation, et un chargé à l’information et au plaidoyer.

Dans le souci de garantir une efficacité dans la conduite de toutes les activités de ces clubs, le CDC a jugé nécessaire de former leurs comités de gestion. Le chef des projets et programmes de l’organisation M. Aristide KOURAOGO représentant le Directeur explique cela en ces termes : « face aux turbulences actuelle, la jeunesse est appelée à reprendre le flambeau de la fraternité et la cohésion sociale. Les jeunes sont donc interpellés à se munir non seulement de  compétences techniques pour assurer le développement de leur chère patrie, mais aussi et surtout des compétences pour être à la hauteur des défis du moment que sont la paix et la cohésion sociale ».

Deux (02) jours durant, les jeunes ont acquis des connaissances sur les thématiques de cohésion sociale, de solidarité et de partage dans la communauté. Aussi, l’une des attributions des clubs de paix étant de porter des messages qui appellent à un changement positif, les participants ont été formés sur les techniques d’animation.

A l’issus de la séance, ils ont été dotés de matériels de sonorisation et d’éclairage pour l’animation des séances de sensibilisation sur le terrain.

En rappel, PREVI est financé par l’Ambassade des Pays Bas au Burkina Faso et mis en œuvre par le consortium AJDS et CDC par ailleurs chef de file, dans 16 communes des régions du Nord, du Centre-Nord et du Sahel. Il a une durée de trois (03) ans.

Anaïs MONE, Chargée de communication

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 18 =