Programme d’Education par la Radio : Des tuteurs communautaires formés sur  l’approche « Safe school ».

Les 25, 26 et 27 janvier 2024 à Ouahigouya, le Centre Diocésain de Communication dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Education par la Radio, a organisé un atelier de renforcement de capacité  en Approche « safe school ». Cet atelier était au profit des tuteurs communautaires retenus pour l’encadrement des enfants dans les clubs d’écoutes. Il intervient dans la cadre du « Programme d’Education par la Radio », (PER),  financé par  Plan Burkina pour une durée de 9 mois à travers le projet MYRP.

L’approche « safe school » est une solution palliative ambitionnant de rendre l’environnement scolaire plus sécurisés. De ce fait, il est important que les tuteurs communautaires des clubs d’écoutes se l’approprient afin de contribuer à l’atteinte des résultats du projet. A cet effet, le chargé de projet, Mr Eleutère OUEDRAOGO ajoute que : «  cette formation intervient dans une période de crise sécuritaire qui a engendré la fermeture de plusieurs écoles. Ainsi, elle contribuera à préparer psychologiquement les tuteurs, à leur doter de connaissances sur les conduites à tenir en situation de crise et aussi leur permettre d’être  davantage résilient ».

Trois (03) jours durant donc, les tuteurs ont été outillés entre autres aux stratégies à mettre en œuvre en cas de danger dans les clubs, à la mise en place et au suivi des plans de préparation dans les clubs d’écoutes. Cela s’est accompagné des exercices de simulation de crise. C’était l’occasion pour les participants de voir leurs capacités renforcées. Pour le tuteur de Oufré , Monsieur Abdoul Wadoud SAWADOGO, cette formation lui a été très bénéfique. Il  ajoutait que «  Avec ces connaissances acquises, moi tuteur communautaire, j’aurai des idées précises sur l’approche « Safe school », et je pourrai faire une restitution au près de mon  COGEB afin qu’eux aussi la mettent en application dans les milieux. Cela  contribuera sans doute  à l’atteinte des résultats recherchés à travers ce projet ».

Le chef de projet au sortir de cette formation, a lancé un message fort aux participants. Il a invité ces derniers à mettre en pratique les connaissances acquises dans leurs milieux professionnels  car ils sont les principaux acteurs de mise en œuvre des différents clubs.

En rappel, le Projet «  Programme d’Education par la Radio », (PER), est mis en œuvre par le Centre Diocésain de Communication (CDC). Il est sous le financement Plan Burkina pour une durée de 9 mois à travers le projet MYRP.

E.T. Michelle OUEDRAOGO, chargée de communication.     

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 12 =