Le Programme d’Education par le Radio s’étend désormais dans les régions de l’Est et de la Boucle du Mouhoun

Le Centre Diocésain de Communication (CDC) pilotait depuis avril 2020 dans les régions du Nord, du Centre-Nord et du Sahel, le projet de diffusion du Programme d’Education par la Radio (PER) au profit des enfants affectés par la crise sécuritaire. Cette année, le projet étend son champ d’action dans les régions de l’Est et de la Boucle du Mouhoun. Le lancement officiel dans ces régions a eu lieu au cours du mois de mai, en présence de quelques services techniques déconcentrés des Régions concernées, les ONG partenaires ainsi que la presse. Cette activité a été réalisée grâce à l’appui technique et financier de l’UNICEF et Education Cannot Wait (ECW).

Le Burkina Faso fait face depuis quelques années à une instabilité socio-économique croissante en raison de la violence et de l’insécurité liées aux activités des groupes armés non étatiques. De ce fait, les attaques contre les infrastructures publiques ont eu un impact dramatique sur l’accès aux services sociaux de base, notamment l’éducation et la santé.

Lorsque l’accès à l’école est difficile voire impossible en raison de l’insécurité ou pour d’autres raisons, il est recommandé d’employer les outils et méthodes d’apprentissage alternatifs. Dans ce contexte, la radio s’est avérée un moyen efficace de production et de diffusion de programme. Elle  est une approche prometteuse et stratégique dans les situations d’urgence.

Le Centre Diocésain de Communication (CDC) s’est donc engagé résolument depuis Avril 2020 aux côtés du Ministère de l’Éducation Nationale dans l’accompagnement des jeunes scolaires et des enfants affectés par les crises sécuritaires et sanitaires. Il a bénéficié de l’accompagnement technique et financier de l’UNICEF et de Education Cannot Wait pour la mise en œuvre du programme.

L’objectif global du PER est d’assurer la continuité de l’éducation de 332.000 enfants de six (06) à dix-sept (17) ans dans les Régions, du Nord, du Centre Nord, de l’Est, du Sahel et de la Boucle du Mouhoun du Burkina-Faso. Pour y parvenir, des clubs d’écoutes seront mis en place dans toutes les cinq (05) régions d’intervention du projet.

 En ce qui concerne les régions de l’Est et de la Boucle du Mouhoun, ce sont au total 10 clubs d’écoutes composés de 40 enfants par région qui seront mis en place. Ce qui fera un total de 800 enfants qui bénéficieront de ce programme dans ces parties du Burkina. Les radios partenaires seront chargées d’assurer la diffusion des cours réalisés de concert avec le ministère de l’éducation.

Pour les acteurs de l’éducation, ce projet vient soulager le monde scolaire bien que le nombre d’enfants dans le besoin reste élever. Ils nourrissent l’espoir que d’autres partenaires emboitent le pas afin que le maximum d’enfants soit maintenu dans le dispositif d’apprentissage.

Anaïs MONE, Chargée de communication

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 × 15 =