Projet Pro_DIVE : Les acteurs du dialogue interreligieux et les décideurs outillés sur les textes relatifs à la réglementation des faits religieux au Burkina

Le Centre Diocésain de Communication (CDC) dans le cadre de la mise en œuvre du projet de Promotion du Dialogue Interreligieux et du Vivre Ensemble (PRo_DIVE), a organisé le 28 Juin 2022 à Ouahigouya un atelier régional à l’endroit des acteurs du dialogue interreligieux et des décideurs. L’objectif de cet atelier était de permettre aux participants de comprendre les contraintes liées à la laïcité et surtout le nécessaire regard de l’Etat sur les faits religieux afin d’éviter que ceux-ci sapent le vivre – ensemble.

Sous nos cieux, les conflits intra et intercommunautaires, l’intégrisme religieux, l’extrémisme violent et la radicalisation montent en puissance au regard de plusieurs facteurs. Parmi ceux-ci s’inscrivent l’ignorance et la non maitrise des textes qui régissent certaines pratiques en général et les pratiques religieuses en particulier.

Il est donc nécessaire d’outiller la communauté sur ces textes et surtout d’encourager l’Etat à avoir un regard sur les faits religieux. Afin de contribuer à cela, le projet Pro_DIVE entend passer par les acteurs inter religieux et les décideurs pour d’une part prendre connaissance de ces textes et d’autre part les reverser auprès de la population.

Afin de faciliter la participation de ces acteurs et décideurs, une communication a été faite par l’Imam Halidou ILBOUDO, par ailleurs lauréat du grand prix Manéga de la paix il y a de cela quelques jours. Ladite communication a porté sur les textes relatifs à la réglementation et au contrôle des faits religieux. Le communicateurs a dans son exposé fait cas des dispositifs au niveau national et international en lien avec la laïcité ainsi que les textes qui la régisse ; les instruments juridiques qui sanctionnent les violations aux droits consacrés en lien avec la religion au Burkina Faso et quelques textes de la constitution à cet effet.

L’intervention du communicateur, a suscité un débat constitué de questions et de partages d’expériences. Ensuite en nombre restreint, des groupes de discussion interreligieux ont été formés dans le but de proposer des actions fortes ou messages forts à disséminer. Une synthèse de l’ensemble des propositions a été ensuite effectuée et quelques actions et messages forts ont été retenus. Ces actions et messages sont des réinvestissements que devront entreprendre les leaders religieux et communautaires auprès des communautés.

En rappel, PRo_DIVE est financé par l’Ambassade des Pays-Bas au Burkina Faso, et intervient pour une durée de deux (02) ans dans les régions du Nord, du Sahel et de l’Est. Ce projet est mis en œuvre par un consortium composé de l’Union Fraternelle des Croyants de Dori (UFC-DORI par ailleurs chef de file, du Centre Diocésain de Communication de Ouahigouya (CDC-OHG) et de l’Association pour le Développement des Communautés Villageoises de Fada (ADCV).

Ismaël Ulrich OUEDRAOGO, Chargé de communication du projet Pro_DIVE, Région du Nord.

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
30 × 22 =