Projet PREVI : 50 jeunes  leaders des régions du Nord et du Centre-Nord  renforcent  leurs capacités sur les principes fondamentaux du respect des droits humains, de préservation de la paix et de la cohésion sociale.

Les 11 et 12 mai 2023, dans les locaux du Centre Diocésain de Communication , le projet de : «Prévention de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent » (PREVI)   a procédé à un renforcement de capacité d’une cinquantaine de jeunes  leaders des régions du Nord et du Centre-Nord sur les principes fondamentaux du respect des droits humains, de préservation de la paix et de la cohésion sociale à travers un atelier de deux jours .

PREVI dans sa démarche de quête d’une paix durable ,  compte mettre fortement à contribution les jeunes pour inculquer des bonnes pratiques en matière de paix et de cohésion sociale aux communautés. Il entend faire de ces jeunes des vecteurs de paix et de cohésion sociale. C’est ce qui explique la tenue du présent atelier de formation de deux jours  sur les principes fondamentaux du respect des droits humains, de préservation de la paix et de la cohésion sociale.

 Ainsi, durant ces deux jours,  les jeunes ont pu acquérir des connaissances sur les thématiques des principes fondamentaux du respect des droits humains, de préservation de la paix et de la cohésion sociale. Ils se sont également partagés les expériences à travers des communications développées par le consultant qui a utilisé une méthode participative et des travaux de groupes restitués en plénière.

Pour le Directeur du Centre Diocésain de Communication qui a présidé la cérémonie d‘ouverture, « face à la situation actuelle que traverse notre pays, la jeunesse est appelée à prendre le flambeau de la solidarité et de la cohésion sociale. Les jeunes doivent être des acteurs de la paix et des exemples à suivre dans la quête de cette paix durable car ce sont eux l’avenir ».

Quant aux participants, eux ont exprimé leur satisfaction au sortir de cet atelier. Ils ont promis de partager les connaissances reçues  dès leur retour avec d’autres structures et d’être des ambassadeurs de la paix et de la cohésion sociale.

La fin de la formation fut marquée par un mot de remerciement et d’encouragement du Directeur du Centre Diocésain de Communication au formateur et aux participants.

En rappel, le projet  PREVI est mis en œuvre par un consortium composé de l’Association Jeunesse pour le Développement du Sahel (AJDS) et du Centre Diocésain de Communication (CDC) par ailleurs chef de file. Ce projet intervient dans 16 communes des régions du Nord, du Centre-Nord et du Sahel. Il est financé par le Ministère des Affaires Etrangère des  Pays Bas pour  une durée de trois (03) ans.

Michelle OUEDRAOGO, Chargée de communication.

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 10 =