Cohésion sociale et la prévention de l’extrémisme violent : Les capacités de 100 jeunes des Régions du Nord et du Centre-Nord se voient renforcés au travers d’un forum régional

«Contribution des jeunes et femmes de la région du Nord dans la construction d’une société pacifique », c’est sous ce thème que s’est tenu le 20 octobre 2022 le forum régional des jeunes. Environ 100 jeunes des régions du Nord et du Centre-Nord ont répondu présent à l’appel du Centre Diocésain de Communication (CDC) dans la salle de conférences de la Marie de Ouahigouya. Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans les régions du Nord, du Centre-Nord et du Sahel du Burkina, financé par le Ministère des affaires étrangères des Pays-Bas et mis en œuvre par le consortium Association Jeunesse pour le Développement du Sahel (AJDS) et CDC par ailleurs chef de file.

De manière général, ce forum régional visait à valoriser et renforcer le rôle des jeunes de la région du Nord, dans la culture de la paix et de leur offrir un cadre d’échange et d’expression pour la prise en compte de leurs aspirations dans la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent. Il a été également d’une part un cadre qui a permis de rassembler ces jeunes leaders ou et porteurs d’initiatives dans le domaine de la prévention de l’extrémisme violent et la promotion de la cohésion sociale issus des organisations de jeunesse des régions du Nord et du Centre-Nord. D’autre part ce fut une tribune de dialogue et d’échanges structurés entre panelistes et acteurs concernés dans les domaines précédemment définis.

Les participants issus de quatre (04) provinces d’intervention du projet (Yatenga, Loroum, Zondoma et Bam) touchés par le terrorisme et la radicalisation des jeunes, ont été entretenus sur des thématiques d’actualités. Cela s’est matérialisé par deux (02) panels. Le premier panel dont le thème fut : « règles et principes républicains en lien avec l’éducation civique en milieu scolaire » a été animé par Mme Awa Kaboré, élève inspectrice de l’enseignement du premier degré. Son développement s’est fondé en général sur quelques articles de la constitution en lien avec les droits et les devoirs civils, la loi 013 portant sur l’orientation de l’éducation et le programme d’éducation civique et moral dans le milieu scolaire.

Le deuxième panel, dont le thème était : « règles et principes républicains en lien avec la pratique de la bonne gouvernance locale et le respect des droits humains » a été animé par M. Passampinda Zoundi. Selon lui l’impunité, l’injustice et la corruption sont de grands maux que nous devons combattre surtout au sein de la jeunesse pour garantir une bonne gouvernance dans notre Nation. De ce fait il a invité les jeunes à cultiver de bonnes valeurs pour empêcher la promotion de ces tares.

La fin de ce forum a été marquée par une prise solennelle d’engagement par les jeunes auprès de l’autorité régionale du Nord représentée par M. Dala Dahourou Conseiller Technique du Gouverneur. Rédiger sous forme de mémorandum, ces engagements concernent des actions concrètes sur le terrain auprès de leurs pairs sur la conservation de la paix et la cohésion sociale puis la prévention de l’extrême violence.

Anaïs Moné, Chargée de communication.

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
6 × 20 =