Projet PREVI : Une cinquantaine de jeunes femmes membres des OSCs locales outillées sur le leadership féminin, le plaidoyer et la préservation de la cohésion sociale

Les 15 et 16 mars 2023, s’est tenu dans la salle de réunion du CDC un atelier de formation de 50 jeunes femmes membres des OSCs locales sur le leadership féminin, le plaidoyer et la préservation de la cohésion sociale. Cette activité s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet « de Prévention de la Radicalisation et de l’Extrémisme Violent dans les régions du Sahel, du Nord et du Centre-Nord du Burkina Faso » (PREVI), et avait pour objectif de renforcer les capacités des participantes dans leur effort de consolidation de la cohésion sociale.

En effet, ces dernières années, le Burkina Faso est confronté à une crise sécuritaire. Cette situation impacte négativement sur la vie quotidienne des populations burkinabés, ce qui a justifié l’organisation de cet atelier. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Directeur du CDC qui dans son intervention, a souhaité la bienvenue aux participantes, venus des provinces concernées.

La méthode participative fut adoptée et les travaux ont été organisés sur forme de modules, présentés par le facilitateur. Ainsi, le premier module traitait de la cohésion sociale, le deuxième le leadership féminin et le troisième sur le plaidoyer. Alors, pour chaque module le facilitateur est parti d’une évaluation des connaissances des participantes sur la question, pour ensuite faire une clarification conceptuelle avant de passer à des travaux en groupes qui ont été restitués en plénière avec des échanges, pour améliorer la compréhension. Toutefois dans sa communication, le facilitateur, a insisté sur le fait que, la cohésion sociale est la matière qui fait que les différentes catégories de personnes s’acceptent mutuellement et vont au-delà d’une simple tolérance ou coopération sociale. Ainsi en tant que jeunes femmes des OSC, chaque participante a un leadership à exercer à ce niveau.

Les participantes à l’issue de cet atelier, se sont donc engagées à mettre les enseignements reçus au profit de leurs organisations et à les répliquer au sein des communautés pour une paix durable. Une d’entre elles ajoutait que: « Je nous souhaite à toutes, d’être les premiers acteurs de la paix après cette formation que nous avons reçus, en mettant en pratique les bagages  nécessaires acquis lors du présent atelier».

La fin de l’atelier a été marqué le mot de clôture de l’Assistant coordonnateur de projets du CDC, représentant le Directeur empêché. Il a salué la très bonne participation des jeunes femmes. Il s’est aussi réjoui de l’amélioration de leurs capacités grâce à cette formation.

En rappel, PREVI est financé par l’Ambassade des Pays Bas au Burkina Faso et mis en œuvre par le consortium AJDS et CDC par ailleurs chef de file, dans 16 communes des régions du Nord, du Centre-Nord et du Sahel. Il a une durée de trois (03) ans.

T. Edwige. Michelle. OUEDRAOGO, chargée de la communication.

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 23 =